CookiesAccept

Ce site utilise des cookies Google Analytics à des fins statistiques d'étude anonyme de parcours sur notre site

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, ils seront déposés En savoir plus

J'ai compris

12 décembre 2017:
Nous venons de recevoir - en tant qu'utilisateurs nous-même de leur solution de publicités en lignes Google Doubleclick - un message de Google nous informant qu'ils sont (Google) tiers de confiance des adresses IP et des Cookie IDs de vos internautes, et que dans le cadre du GDPR / RGPD ils sont conscients qu'il faut informer les internautes.

Le titre de ce message est " Subject: [Consider Action] Data processing terms for General Data Protection Regulation available for acceptance " . Le fac similé complet de ce courriel est en bas de ce message. Comme vous pouvez le voir vous même en bas de cet article, Google Irlande vous indique qu'il vous faut accepter les conditions d'utilisation selon l'utilisation que vous faites de DoubleClick, et aussi en informer vos internautes.

Car saviez-vous qu'en utilisant pour des campagnes publicitaires les plateformes de publicités en ligne Google DoubleClick (DBM, DCM, DS), Google devient le tiers de confiance des adresses IP, des Cookie IDs de vos internautes, et que vous devez alors le mentionner dans les conditions d'utilisation de votre site, et du dépôt de cookies sur votre site ? Si vous passez par un tiers pour programmer vos bannières ou annonces de retargeting, vous a-t-il prévenu ? Le stagiaire qu'emploient beaucoup d'agences web parle-t-il suffisamment bien l'anglais pour comprendre ce qui est requis comme actions ? Donc je vous en informe par cet article....

Voici un exemple de texte que Google suggère aussi sur son site
https://privacy.google.com/businesses/ et en particulier ici (à faire valider par vos avocats, je traduis ici à ma manière) : 
"Vous nous autorisez à stocker chez Google vos données d'utilisation de site, d'adresse IP et d'identifiants de cookies afin de vous générer du contenu personnalisé ou des offres promotionnelles, liés à nos campagnes gérées avec les outils DoubleClick".

Nous pensons surtout que la politique d'acceptation ou de refus des cookies devrait être possible pour l'internaute, c'est la licéité (= article 6-1 a du texte du RGPD) et finalité (article 13, 1 points a et c), et pas seulement l'autorisation de conservation ou de durée (Article 5, point e) ou la localisation (art 4).
C'est également la compréhension de Dolist.com, je vous invite à aller voir leur livre blanc sur les cookies et RGPD, les pages 6 à 7 sont très claires :
https://www.dolist.com/ressources/guide-reglement-general-europeen-sur-la-protection-des-donnees/ 
Et ils utilisent déjà sur leur page sur les cookies un module .js "tarteaucitron" qui permet de refuser ou d'accepter individuellement les cookies selon leurs finalités. C'est là :
https://www.dolist.com/donnees-personnelles-cookies/ . Je précise que je ne les connais pas, mais je pense que c'est parmi les premiers à être conformes dans la lettre et dans l'esprit du règlement RGPD.

Nous pensons que c'est la bonne voie, en attendant que les navigateurs web intégrent éventuellement cette fonctionnalité de refus ou d'acceptation de cookies, autre piste envisagée par certains, nous pensons que le contrôle au niveau serveur est lui au moins garanti d'être implémenté et contrôlé avant le 25 mai 2018.

La technologie de cartographie de Thésée Technologies vous permet de trouver toutes les pages où vous avez des mentions des lois informatique et Libertés sur vos sites internet, vos jeux en ligne, vos sites Facebook , etc. qui devront toutes être modifiées avant le 25 mai 2018. 

Gagnez un temps précieux, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. !

(Fac similé de l'article reçu début décembre 2017 sur la page suivante)